Titre de page

Je suis tout prêt à vous annoncer l'évangile, à vous aussi qui êtes à Rome.
Car je n'ai pas honte de l'évangile, car il est la puissance de Dieu
en salut à quiconque croit, et au Juif premièrement, et au Grec.
Romains 1 v.15-16

L'ÉVANGILE COMPLET


Comment se fait-il que Paul écrivant aux chrétiens de Rome parle de leur annoncer
l'évangile?

L'évangile n'est-il pas seulement destiné aux pécheurs? -Eh bien, non! l'évangile ne se
limite pas à la bonne nouvelle, essentielle, du salut par grâce; il comprend tout le plan
de Dieu à l'égard des hommes, ce que Dieu a fait pour eux, ce qu'il a fait de nous,
croyants, et ce qu'il veut encore faire de nous.

Voici une illustration de la démarche de Paul dans sa lettre; un homme cherche son
chemin dans la nuit, il sait qu'il est perdu (chap. 1 v.18-32), sa sagesse ne l'aide pas à
se tirer de ce mauvais pas (chap. 2 v.1 à 16) et sa religion non plus (chap. 2 v.17 à
29). Heureusement, il arrive devant un château sur la porte duquel une inscription
annonce: frappez et on vous ouvrira parce que vous êtes "justifiés gratuitement par
sa grâce, par la rédemption qui est dans le Christ Jésus, lequel Dieu a présenté pour
propitiatoire, par la foi en son sang. .." (chap. 3 v.24-25).

C'est la bonne nouvelle du salut pour un pécheur.

Notre homme entre à l'intérieur du château, et passe d'une pièce à l'autre. Dans la
première, on lui confirme qu'il n'a pas besoin d'accomplir des oeuvres pour que le
séjour dans cette demeure lui soit assuré (chap. 4).

Dans la suivante, il reçoit l'assurance d'être dans la faveur du maître de la maison
(chap 5) ; dans une autre, on lui explique comment il est délivré de ce qui l'asservissait
et l'angoissait; la tyrannie du péché (chap. 6), et de la loi (chap. 7).

Enfin, dans un merveilleux salon (chap. 8), il reçoit le certificat de son
affranchissement (v.2), apprend que l'Esprit de Dieu lui a été donné (v.10-11), lui
déclare qu'il est adopté par le châtelain (v.14-15), dont l'amour demeurera sans cesse
en activité à son égard (v.39), lui promet même que son corps sera transformé pour
l'éternité (v.23).

Cet homme, chers frères et soeurs, c'est vous et moi lorsque nous saisissons les
merveilles de "l'évangile de la gloire du Dieu bienheureux" (1 Tim. 1 v.11).

Un service espace-bible.com